À la rencontre d’un client

  • par
ODOREM PARFUM PARFUMERIE HAUTE PARFUMERIE LYON

Parce que chez ODOREM le lien avec nos clients nous tient particulièrement à cœur, nous publierons ici des entretiens avec certains d’entre eux.
Aujourd’hui, c’est Simon, architecte, qui se prête au jeu des questions.

Comment est né votre intérêt pour le parfum ?
Je porte du parfum depuis l’adolescence et mon choix se faisait dans les grandes enseignes bien connues. Puis je me suis lassé de ces magasins sans âme, où le bon côtoie souvent le pire ! Pour enfoncer le clou, les nombreuses reformulations, pour ne pas dire dilutions, de certains classiques ont eu raison de ma patience. J’ai alors découvert la parfumerie de niche, avec des boutiques comme la vôtre !

Quelles sont les fragrances qui vous ont le plus marqué ?
Tout d’abord, le parfum de mon père : Pour Monsieur de Chanel, à jamais lié à son souvenir et que, pour cette raison, je ne porte pas moi-même.
À titre personnel, j’ai été marqué, il y a une vingtaine d’années, par M7, le premier parfum de Tom Ford pour Yves Saint Laurent, défiguré, lui aussi, par les reformulations…
Depuis, j’alterne entre plusieurs flacons, dont ceux proposés chez ODOREM !

Que recherchez-vous dans un parfum ?
De l’émotion, de l’inédit et, surtout, de la qualité.
Je n’aime ni les senteurs évanescentes, ni les jus atomiques surdosés en bois ambrés !
Pour moi, le parfum est le complément indispensable d’une tenue, ce pour quoi j’adapte mes fragrances selon mon look et mes envies du jour. Et, parfois, je cède à la tendance du layering.

Parmi la sélection ODOREM quels sont vos coups de cœur ?
J’ai eu un vrai coup de cœur pour Ambre Suprême des Indémodables, véritable ovni olfactif ! C’est un parfum que je porte pour sortir, un parfum du soir.
Au quotidien, j’aime combiner la cologne Tagore et l’eau de parfum Orlando de Jardins d’Écrivains : une bulle d’encens, ambrée et épicée, qui me fait l’effet d’un cocon.
Et enfin, j’apprécie la fraîcheur pétillante de Hors-Piste de Bastille, en particulier les week-ends.

Pour conclure, que vous évoque ODOREM ?
Un lieu à la fois hors du temps par son atmosphère et très contemporain par son approche du parfum. J’apprécie particulièrement la sélection proposée, qui dénote une réelle cohérence, à l’inverse d’autres boutiques qui accumulent les marques sans véritable ligne directrice.

Merci Simon !

Boutique en ligne ODOREM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *