À la rencontre d’une cliente

  • par
ODOREM PARFUMERIE LYON

Parce que chez ODOREM le lien avec nos clients nous tient particulièrement à cœur, nous publierons ici des entretiens avec certains d’entre eux. Aujourd’hui, c’est Mathilde, dirigeante d’entreprise, qui se prête au jeu des questions.

Comment est né votre intérêt pour le parfum ?

Sur le tard, alors que j’étais étudiante. J’avais une vingtaine d’années et, lors d’un séjour à Paris, une amie m’a emmenée dans la boutique Serge Lutens du Palais-Royal : ce fut une révélation ! Dès lors, je me suis prise de passion pour le monde des senteurs.

Quelles sont les fragrances qui vous ont le plus marquée ?

Hormis les premières créations de Lutens, j’éprouve beaucoup d’émotion à ressentir le parfum que porte ma mère depuis toujours : Mitsouko de Guerlain, même si je le trouve un peu moins qualitatif qu’avant… Sinon, j’ai longtemps alterné entre plusieurs Frédéric Malle, mon préféré étant Carnal Flower. Et maintenant, depuis bientôt deux ans, les parfums que je trouve chez ODOREM !

Que recherchez-vous dans un parfum ?

Une originalité, de la tenue… et du sillage ! Bien sûr, le choix de ma fragrance dépend aussi de mon humeur, du temps qu’il fait, de l’occasion pour laquelle je vais la porter… Autant de paramètres qui permettent de ne jamais se lasser et de redécouvrir à chaque fois mes divers flacons.

Parmi la sélection ODOREM quels sont vos coups de cœur ?

L’Eau Scandaleuse d’Anatole Lebreton, puisque je suis une adoratrice, entre autres, de la tubéreuse. Chez Les Indémodables, je me délecte de Cuir de Chine et de son osmanthus magnétique. Enfin, pour la belle saison, mon choix se portera sur L’Âme d’Iris de Denis Durand, un iris rafraîchi par le cédrat. De plus, son flacon est splendide !

Pour conclure, que vous évoque ODOREM ?

Un univers feutré, raffiné, avec une réelle sélection de parfums rares… et les conseils de deux passionnés !

Merci Mathilde !

Boutique en ligne ODOREM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *